La coloscopie est l'examen de référence pour détecter les causes obstructives de la constipation. Le but de ce travail est d'évaluer la fréquence de ces causes en l'occurrence les tumeurs.

Patients et méthodes

Sur les 2322 coloscopies réalisées entre Janvier 2006 et Décembre 2010, 299 (12,9%) étaient indiquées pour une constipation. Les 268 patients ayant bénéficié d'une coloscopie totale avec cathétérisme de la dernière anse iléale ont été inclus. Ont été exclus les 31 patients chez qui la coloscopie était incomplète. Il s'agissait de 154 femmes (57,47%) et de 114 hommes (42,53%) dont l'âge moyen était de 52 ans (extrêmes : 17-89 ans). L'examen a été réalisé sous sédation au propofol. La constipation était isolée dans 48 cas (17,9%). Les autres symptômes associés étaient : la douleur abdominale 99 cas (36,9%), la rectorragie 71 cas (26,5%), la diarrhée en alternance 43 cas (16%), l'amaigrissement 38 cas (14,2%), le syndrome rectal 9 cas (3,4%), l'anémie 6 cas (2,2%), le ballonnement abdominal 5 cas (1,9%).

Résultats

Sur les 268 coloscopies totales réalisées, les lésions objectivées étaient : les polypes 53 cas (8,4%), les tumeurs malignes 15 cas (5,6%), les diverticules 8 cas (3%), les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin 4 cas (1,5%), les lipomes 3 cas (1,1%), les angiodysplasies 2 cas (0,7%), la mélanose 2 cas (0,7%), l'ulcère solitaire du rectum 2 cas (0,7%), 1 cas de compression extrinsèque (0,4%), les varices rectales 1 cas (0,4%). La coloscopie était normale chez 177 patients (66%).

Conclusion

Dans notre service, 12,9% des coloscopies étaient indiqués pour l'exploration d'une constipation. Le taux de cancer diagnostiqué chez ces patients est de l'ordre de 5,6%.

haut de page